SCAP : La Restauration

 

 

Les accessoires et autres mecanismes

Réaliser l'ossature bois, c'est une chose, mais bien évidemment il faut implanter des mécanismes et des accessoires. J'ai pu récupérer certains d'entre eux sur les morceaux de carrosserie existant mais il faut acheter les autres en neuf ou en pièces d'époque et même en réaliser certains.

La serrure de porte était disponible sur l'épave. Je l'ai donc entièrement démontée, décapée, repeinte et remontée. Alle a ensuite été adaptée dans l'ossature de la porte. Le levier sera raccourci ultérieurement et équipé d'un embout en bronze.

Pour le coffre arrière, j'ai acheté des charnières en bronze en Angleterre. Les voici en place. Il s'agit évidemment d'un montage provisoire puisqu'il faudra tout démonter pour tôler.



Le verrouillage de la porte de coffre va se faire via une poignée centrale et un doigt de chaque côté. J'ai fini, non sans mal, par trouver une poignée en bronze qui me plaisait à la bourse de Reims. Pour les verrous, je vais utiliser des doigts d'indexage trouvés chez HPC.

Après démontage, le doigt central a été chauffée au rouge et refroidi lentement pour supprimer le traitement thermique. Cela a ensuite permis de le percer et de le tarauder en M4 de façon à visser la tige de commande.



Chaque verrou est ensuite monté sur une équerre fixée à la porte de coffre

Côté poignée, j'ai usiné un excentrique pour entrainer les 2 tiges de commande. Deux lumières sont usinées dans cette pièce, elles serviront de butée de débattement dans un sens pour définir la position de repos et dans l'autre pour éviter de tirer trop fort sur les tiges. Sur les 2 dernières photos, l'ensemble est monté sur une pièce de bois pour vérifier le fonctionnement.




 

En position fermée, le doigt de chaque verrou vient se bloquer derrière une pièce en acier fixée à la caisse.


Il ne reste plus qu'à percer la porte de coffre et à assembler l'ensemble


Pour le volet arrière du Spider, c'est plus compliqué. En effet, l'axe de la charnière étant sous la surface de la caisse, il faut une charnière type col de cygne, d'autant plus qu'il y aura un profilé en forme de T tout autour du volet. Trouver la charnière exactement adapté au besoin est impossible, il faut la réaliser. En voici 2 vues en cours de réalisation. Il reste encore pas mal de travail, d'autant plus qu'il faut ajouter un compas pour bloquer le volet en position ouverte.


Les voici installés sur l'auto



Le volet avant est articulé par une charnière à piano. C'est lui qui vient verrouiller les 2 panneaux via des mécanismes 1/4 de tour

Comme indiqué dans le châpitre maquettage, les supports de pare-brise seront spécifiques :

J'ai trouvé un pare-brise d'époque à la bonne largeur, par contre il faudra le réduire en hauteur. Ce n'est pas un problème pour le cadre lui-même car les coins inférieurs sont assemblés par 2 clés. Cà sera sans oute plus compliqué pour les montants. Comme le montre les photos, il y a une bonne couche de crasse et d'oxyde à enlever !


 

 

 

 

Retour
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Automobiles.scap@free.fr