Rallye de San Sebastien

21-25 septembre 1912

 

Cette épreuve est un rallye de grand tourisme plutôt qu'une course. En fait les premiers concurrents ont pris la route dès le 10 septembre car il y a différents points de départs :

- Russie (10 septembre)
- Allemagne et Autriche (16 septembre)
- Hollande, Belgique etItalie (17 septembre)
- France, Espagne et Suisse (18 septembre)

En plus pour certains pays il y a plusieurs villes de départ. Par exemple pour la France, Boulogne, Nice, Dieppe et Strasbourg.

Après un périple plus ou moins long, les concurrents se retrouvent à Bordeaux pour le véritable début de l'épreuve.

S.C.A.P a, cette année là, 4 voitures engagées par des clients. Une 8HP (Ballot 65x110) conduite par M. Maurice Charles. Sa voiture est équipée d'une carrosserie conduite intérieure 4 places. Il a pris le départ à Amsterdam. Deux 15HP (90x150). La première est conduite par M. Paret. Elle est équipée d'une carrosserie double berline, conduite intérieure 4 places. La deuxième engagée par M. Charles Chateau est une conduite intérieure 3 places. C'est très certainement celle en photo ci-dessous. La dernière voiture était engagée par son propriétaire, M. Gabreau. Il s'agit d'une 10HP (75x120) à carrosserie torpedo 4 places. Ces 3 voitures ont pris le départ à Boulogne sur mer.

Ces informations proviennent du quotidien l'Aéro daté du 18 septembre, mais je me dois de préciser que quelques lignes plus haut, dans leur article sur le rallye, il est indiqué que 4 SCAP sont parties de Boulogne avec au volant MM Paret et Chateau, jusqu'à là çà va, et MM Fishoff et Gaignard pour les 2 autres. Faute d'autres sources je ne sais pas quelle est la bonne version. Je note simplement qu'à l'arrivée nous ne retrouverons que MM Paret et Chateau !

Pour le rallye lui même, je laisse la parole à L. d'Orcy, correspondant de l'Aéro. Voici ce qu'il écrit dans le numéro du 24 septembre 1912:

La plus importante partie, du rallye automobile de Saint-Sébastien s'est terminée dimanche par l'arrivée .triomphale à Saint-Sébastien de 63 concurrents. Ceux-ci ont fourni ainsi une performance tout à fait remarquable, ayant couvert des distances variant entre 3500 et 1000 kilomètres et cela sans que le moindre accident soit survenu en cours de route.
Ce résultat est d'autant plus satisfaisant que le déchet a été relativement faible, en dépit des multiples .difficultés du parcours et de la longueur de certaines étapes.
Voila qui prouve plus que tout éloge, que les progrès accomplis dans l'industrie automobile permettent, à l'heure actuelle, le grand tourisme de route à travers divers pays; en effet, environ 120.000 kilomètres ont été couverts a travers l'Europe centrale par près de cent voitures sans que l'on ait pu enregistrer le moindre accident, pas même le plus petit incident de route. Ceci — et il n'est que juste de le constater—est une nouvelle preuve de la science, du sang-froid et des qualités intrinsèques des chauffeurs qui prirent part au rallye.
Suivant les instructions données, les concurrents ont quitté, à des dates fixes, leurs points de départ pour rejoindre le point de concentration — Bordeaux — d'abord, et la ville d'étape finale — Saint-Sébastien — ensuite, effectuant, tous les jours des parcours considérables sans la moindre défaillance et avec une régularité de marche qui est au-dessus de tout éloge.
Voici la liste complète des voitures qui furent contrôlées a Saint-Sébastien :

Repusseau (Delage), R- Sauvan (Métallurgique), Godard (Simplicia), Dufield Lee (Métallurgique), Griet (Berliet), Paret (S.C.A.P.) de Gramont (Berliet), d'Avaray-(Crespelle), Ducourroy (de Diétrich), Brown
(Anasagasti), G.Lamiral (Renault), Chateau (S.CA.P.), Coyola (Grégoire), Mile Roulinat (Peugeot), de Grauw (Renault), David (Bavard-Clément), de Becquefort (Berliet), Grefpil (Daimler), Belvalette (Panhard-Levassor), Dansette (Rochet-Schneider), Bardeau (S.C.A.R.), Doutre (Majola), G. Roy (G. Roy), Max Sauvan (Métallurgique), Heuseh (Adam Opel), Stekke (Germain), Vanderlinden (Sava) Garnier (La Buire), Bossaert (Mors), Cremer (Gobron), de Sniedt (Métallurgique), Van Maerken
(Métallurgique), Orlmans (Minerva), Thys (Sava), Wyers (Berliet), Michaut (Schneider), Barlhélemy (Schneider), de Viscaya (Apollo), Crouzet-Fourneyron (Rolland-Pilain), 'Moullot (Berliet), Luigi Selvatero (Spa), Sommier (Peugeot), Romeo (Delage), Bariller (Renault), Gandulet (L. Bollée), T. Nagel(Russo-Baltique), A. Nagel (Russo-Baltique), Aschoff (Métallurgique), Ovsiamikoff (Vauxhall), Picard (Grégoire), Matins (Mathis-Baby), Valentin (Hispano-Suiza), Mercier (Clèment-Bayard), P.Lot (de Dion-Bouton), Mme Spinola de Acedo (Minerva), de Maigret (J. Gobron) (Gobron), Widmann (Berliet), Eglon Frank (Graff et Stifl), comte Kolona (Laurin-Klément), Bessonneau (Lorraine-Diétrich), A. de Conladès (Gobron), Enguerran de Caix (Renault).,

Celle belle manifestation en faveur de l’auto-tourisme se termine donc par un succès éclatant, succès dont, le décor fut encore rehaussé par la. présence, dans Saint-Sébastian gaiement pavoisé, de Alphonse XIII, le .sportif roi d'Espagne, qui a tenu à montrer par là tout l'intérêt qu'il porte aux épreuves sportives.

Aujourd'hui aura lieu un grand concours de carrosserie et d'élégance, qui est doté de 10.000 francs de prix et de nombreux objets d'art. Seront admis à ce concours tous les participants du rallye.

Enfin, demain mercredi, aura lieu la clôture officielle du rallye par un grand banquet, qui réunira concurrents, constructeurs et organisateurs et au cours duquel se distribueront les prix et récompenses.

L. D'ORCY.

 

 

L'Accueil
Retour
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Automobiles.scap@free.fr