SCAP : Le Recensement

 

 

Type Y de 1919

Véhicule vendu en 2004 et à nouveau en vente aux enchères à Lyon en 2011 sous le nom de type Y de 1919. Certaines photos ci-dessous proviennent du site www.gtdreams.com, très fourni en photos de véhicules de collection.

Pour moi cette auto ne correspond à aucun type de SCAP répertorié. Bien sûr il pourrait s'agir d'un véhicule de course mais en 1919 SCAP n'avait, semble-t-il, pas repris la compétition il ne s'agit donc pas d'un modèle de course de l'usine. Par ailleurs, certaines éléments de cette voiture n'existaient pas en 1919 et amèneraient à la dater plutôt de 1923 mais en 1923 une version course aurait sans doute eu des freins avant et des freins arrière mieux dimensionnés. De plus, la voiture de la course de côte de Gaillon 1923 n'a pas de point commun avec celle-ci.

Voici les éléments que j'ai pu réunir pour son authentification :

- Le moteur est un SCAP type Y. Ce modèle a été au salon 1922, sa production s'est arrêtée au plus tard en 1925. Avec son numéro 869, on peut supposer qu'il date de 1923 ou 1924.

- Le radiateur est un SCAP, c'est à priori celui d'un type M apparu en 1923. Par contre le reste de la voiture n'a rien à voir avec un type M.

- Le châssis est très certainement un Malicet et Blin. Il se reconnait tout particulièrement à la fixation des ressorts arrière à l'extrémité du châssis

Si on compare au dessin paru dans le catalogue des catalogues 1923, on retrouve également la même forme de traverse arrière, de pont, la boite de vitesses et le système de commande à double biellettes pour les freins. Il y a quand même quelques écarts notamment sur l'arbre de transmission qui est dans un tube de poussée sur ce dessin avec 2 tirants en diagonale au lieu d'un arbre à double articulation mais les photos montrent bien qu'il y a eu beaucoup d'adaptations sur la transmission dans la vie du véhicule. Sur la photo du tambour on devine une fixation de tirant non utilisée





En 1921, la marque La Perle a acheté 3 châssis Malicet et Blin très ressemblant à celui qui nous intéresse, notamment au niveau de l'arrière du châssis, du dimensionnement des freins, de la forme de la commande de vitesses, ... comme le montre cette photo de Lefevre au Grand pris des voitureetes du Mans 1921

Ces voitures étaient équipées d'un moteur de 1400 cm3 dessinés par Causan. Ces moteurs ont été rachetés à Bignan qui les avaient utilisés en compétition en 1920. Les dimensions du châssis des La Perle sont empattement 2m55, voies 1m15. Le propriétaire de la "SCAP" ne m'a pas encore transmis ces mesures. Le descriptif dans la presse mentionne un arbre de transmission à 2 cardans et non pas un tube de poussée comme sur le dessin ci-dessus. A partir de 1922, les La Perle de course sont équipées de frein à l'avant.

En conclusion (non définitive), cette voiture pourrait être un châssis de La perle de course de 1921 dont le moteur aurait été remplacé vers 1923 ou après par un SCAP Y suite par exemple à une casse du moteur Causan plus poussé et recarrossée en prenant un radiateur de SCAP. Autre hypothèse, un particulier a voulu se faire sa propre voiture en achetant un châssis chez Malicet et Blin et un moteur et un radiateur chez SCAP mais dans ce cas il est étonnant qu'il ne lui ai pas donné son propre nom.

 

Retour
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Automobiles.scap@free.fr