SCAP : La Restauration

 

 

Remise en état du boitier de direction

Le boitier de direction est du type à vis sans fin. Le carter est en bronze. Voici le boitier déposé du véhicule :



L'axe de bielle pendante traverse le châssis et le boitier est fixé au châssis via une vis de 18mm de diamètre. Voici la photo de cette zone du Châssis:

En complément, il y a un support qui vient autour du tube de direction et qui se fixe sur la cloison pare-feu (on le voirt partiellement sur les 3 premières photos). Il n'y a aucune fixation dans la partie supérieure du tube de direction.

Il y a une entretoise en bronze entre le boitier et la face intérieure du longeron droit.

Le nettoyage a mis en évidence une fissure dans cette pièce

En fait elle a déjà été réparée par le passé en la rechemisant. Le travail ayant été fait correctement et comme j'aurais utilisé la même solution, cette pièce restera tel quelle.

En plus des 6 boulons de fixation des 2 parties du boitier en bronze, il y a 2 vis avec contre-écrous. Il s'agit des vis de blocages des excentriques de réglage du jeu de denture.

A l 'ouverture du boitier j'ai trouvé des restes de graisse un peu secs alors que d'après la documentation d'époque, SCAP n'utilisait que de l'huile ! Le secteur dentée ne fait qu'environ 120°. J'aurais préféré une roue complète de façon à utiliser la zone la moins usée. Sur la photo on peut voir un des excentriques de réglage en place sur l'arbre de sortie. Comme il y en a un de chaque côté, au remontage il va falloir se débrouillerpour les régler de façon équivalente.

Au démontage, il ne faut évidemment pas oublier de repérer les cales de réglage même s'il faudra de toutes façons revérifier les jeux.

Voici après nettoyage les deux demi-boitiers, les excentriques et les cales de réglage de l'arbre de sortie.

Et voici 3 vues d'un excentrique



Les marques dans la partie centrale ont été faites par la vis de blocage. La vis sans fin est à 4 filets et n'a pas de trace d'usure

Le secteur denté est également en bon état (c'est évidemment des bonnes nouvelles). Il y a de l'oxydation à l'extrémité de l'axe mais comme c'est la zone d'emmanchement carré de a biellette pendante, çà ne m'inquiète pas spécialement.

Après avoir vérifié les jeux dans les alésages, j'ai fait un premier montage à blanc. A priori, la position dansla quelle il faut mettre les excentriques pour avoir un jeu correct ne correspond pas à celles déjà utilisée. Je vais donc réutiliser ces pièces. Au passage j'ai vérifié les jeux latéraux sur l'arbre primaire et secondaire et le centrage des pièces. Cela a permis de s'assurer que les cales de réglages ont les bonnes épaisseurs.

Comme je vais utiliser de l'huile spéciale pour boitier de direction, j'ai amélioré l'étanchéité des 2 demi-carters en utilisant une solution moderne, la loctite. Les paliers sont eux graissés abondamment.

Après remontage, le réglage de jeu s'effectue en tournant simultanément les 2 excentriques et en évaluant le jeu angulaire à la denture. Attention, si on serre trop les boulons du boitier, cela bloque les excentriques. Le controle de jeu angulaire doit se faire non seulement autour du zéro mais aussi dans toute la plage de débattement du secteur denté. Une variation de jeu correspondrait à une usure plus importante dans une zone du secteur. Une fois le réglage effectué, on serre les 2 vis de blocage et leur contre-écrou, on remplit d'huile (seringue indispensable ou alors il faut beaucoup de patience) on revérifie le bon fonctionnement et voilà le boitier prêt à repartir pour un autre siècle (enfin peut-être)


Retour
Précédent
Suite
 
 
 
 
 
 
 
 
Automobiles.scap@free.fr