SCAP : La Restauration

 

 

La carrosserie (chapitre 2)

Qui dit maquette d'habitabilité dit siège. Pour se faire une idée, nous avons placé la cellule arrière du double phaéton plus en avant sur le châssis et positionné deux morceaux de banquettes provenant d'un torpedo Salmson :

En y ajoutant le volant et les levier de vitesses et de frein, cela a permis de définir une position du siège. L'étape suivante a consisté à tout démonté pour comencer le vrai maquettage avec notamment une planche pour simuler la cloison pare-feu et sur laquelle se fixe la commande d'accélérateur.

Ensuite j'ai recréé le plancher pédale en reprenant d'ailleurs quelques morceaux de l'ancienne structure

Et ensuite le réservoir dans une position abaissée.

En prenant en compte l'espace nécessaire pour l'ossature autour de la cloison pare-feu, cela permet de simuler la pente de capot avec une ficelle tendue.

La pente étant encore un peu forte à mon goût, nous avons encore abaissé légèrement le réservoir en s'assurant évidemment d'avoir assez de places pour les pieds (je chausse du 45 !) . Une fois la position choisie, nous avons dessiné la forme au droit de la cloison pare-feuen reprenant 2 segments de droites parallèles aux portions inclinées du radiateur et un arc de cercle passant par le sommet de la cloison et tangeant aux 2 segments. Au passage nous avons pu vérifier que c'était cohérent avec la forme avant du réservoir.

En parallèle, nous avons réalisé une assise de siège en planche avec une épaisseur de mousse suivant lagéométrie définie à l'étape précédente. Le tuyau gris est un tuyau d'eau souple que j'utilise pour simuler le bord supérieur de la carrosserie.

Et on fait de même avec le dossier

Cela permet de passer à l'étape suivante, la définition de la section de la carrosserie au droit de la planche de bord. Les contraintes sont nombreuses et notamment la largeur disponible au niveau de la pédale d'accélérateur type piano qui est à la fois très avancée et très à droite, la possibilité de mettre en place le réservoir dans la carrosserie sans l'enlever du châssis, évidemment cette forme doit filer avec le reste de la carrosserie et enfin il faut que le levier de vitesses puisse débattre à l'intérieur de la carrosserie alors que le frein à main est lui à l'extérieur !

Puisque nous avons quelques morceaux d'ancienne ossature, autant sans inspirer pour rechercher cette forme.

L'épaule étant un peu trop proéminente à mon goût, j'ai coupé la pièce et utilisé une jauge de profil que je me suis fabriquée pour simuler une évolution.

La forme choisie est ensuite reportée sur un panneau de plastique pour contrôle

On notera qu'entre temps le capot a été simulé avec du carton ondulé pour mieux visualiser les formes. La forme au droit de la planche de bord étant jugée satisfaisante, elle est taillée dans un panneau de médium.

Maintenant, sur la base de ces dimensions, on peut commencer à rechercher la forme de la carrosserie ...

Retour
Précédent
Suite
 
 
 
 
 
 
 
 
Automobiles.scap@free.fr