SCAP : La Restauration

 

 

La carrosserie (chapitre 10)

Le travail se poursuit au niveau du Spider arrière pour définir la position du siège mais aussi la forme du plancher. Il faut d'abord évaluer la place à laisser pour le débattement du pont arrière ainsi que les commandes de frein. Nous avons réalisé un maquettage sommaire pour s'assurer de la position mais aussi de la possibilité d'accéder à cette 3ème place. Ce qui est sûr, c'est que c'est sportif !

Les charnières de porte sont posées côté pied avant. Evidemment il faut chercher à les avoir le plus alignées possible. En fait elles sont encastrées dans le pied avant de façon à avancer la position de l'axe. C'est nécessaire pour permettre le débattement du profilé en T qui fera le tour de la porte.

A ce stade de l'avancement, il est utile de vérifier que ce qui est en cours de réalisation est conforme aux hypothèses du maquettage d'habitabilité et qu'il n'y a pas de problème d'ergonomie. Pour ce faire, on remonte la direction, le pédalier, le levier de vitesses et de frein. Le siège est simulé par quelques morceaux de mousse.

Il ne reste plus qu'à s'installer !

Premiers constats : Sue le volant est grand ! mais ce n'est pas une surprise. Un décalage des pédales vers le centre ne fera pas de tort ! Que, le levier de frein est loin !

Le dossier sera donc légèrement redressé. Dernière difficulté, la course du levier de vitesses. En marche arrière on est très près du pied avant de carrosserie, même si son volume actuel est supérieur à celui prévu.

De toute façon il n'y a pas le choix car en 2nde on est également très près du siège

En résumé, quelques petits ajustements à prévoir mais rien d'insurmontable !
En parallèle, le plancher de l'habitacle arrière est réalisé :


 

 

 

Retour
Précédent
Suite
 
 
 
 
 
 
 
 
Automobiles.scap@free.fr