SCAP : La Restauration

 

 

La carrosserie

Avec le châssis, il y avait quelques vestiges de carrosserie, notamment un auvent :

Et quelques éléments de l'ossature bois et de tôles.

Un premier inventaire a permis d'identifier qu'il s'agit d'un double phaéton mais cela a également mis en évidence qu'il manquait beaucoup de morceaux. Nous avons donc commencé à essayer de les identifier pour essayer de reconstruire des sous ensembles. Voici par exemple le "réassemblage" de la cellule arrière avec des méthodes tout à fait provisoire vu l'état de l'ensemble qui n'est de toutes façons pas réutilisable.



Une fois ce sous-ensemble reconstruit, nous l'avons présenté sur le châssis. Nous n'avons retrouvé aucun point de fixation correspondant et les supports d'ailes arrière sont en interférence avec la carrosserie.

Il ne s'agit donc pas de la carrosserie d'origine du véhicule. Pourtant l'examen des autres morceaux d'ossature montre qu'ils s'assemblent avec la structure de l'auvent ! Mais quand regarde mieux cet auvent, on s'aperçoit que la partie supérieure est quasiement horizontale et très haute par rapport au radiateur ce qui imposerait un capot très plongeant et une esthétique particulièrement douteuse. Je ne vois qu'une solution, à une époque quelqu'un a cherché à monter une carrosserie récupérée sur un autre véhicule. Il a commencé par l'auvent et c'est aperçu à ce moment là qu'elle ne convenait pas et n'apas été plus loin. Evidemment il ne s'agit que d'une hypothèse. En tous cas ma conclusion est que je vais devoir créer de toutes pièces en m'inspirant de ce qui se faisait à l'époque.

J'ai décidé de commencer par l'auvent. Les quelques rares photos d'époque que j'ai pu trouver montrent que la cloison pare-feu reprend globalement la même forme que le radiateur.

Dans l'ensemble de pièces, il y avait un réservoir :

Sa forme en partie avant correspond à la forme recherchée pour la cloison pare-feu. Après avoir dé-tôlé l'auvent, nous l'avons présenté dans l'ossature bois. Nous avons retrouvé des fixations correspondantes pour l'avant comme pour l'arrière.


On note que sa forme permet d'abaisser le point haut de la cloison pare-feu. Toutefois cette position donne toujours un capot qui plonge plus que le haut de l'auvent, ce n'est donc pas du tout esthétique. Ce premier maquettage a permis de voir qu'il rester de la place entre le bas du réservoir et la colonne de direction mais aussi par rapport aux pieds. Pour aller plus loin il faut donc faire une maquette d'habitabilité.

 

Retour
Précédent
Suite
 
 
 
 
 
 
 
 
Automobiles.scap@free.fr